16 - Jean Joseph Étienne LENOIR (4) (1822 - 1900) [1][2]

‍   Système de frein appliqué aux chemins de fer (frein à inversion)


Basic patent

French patent          25723

Application date:    10 December 1855

Grant date:             10 January 1856



Ce système de frein consiste à employer la force de roulement pour servir à arrêter le convoi en marche. 

Description du dessin No 1 

(Source: archives de l’Institut national de la propriété industrielle)

J'ai sur chacun des deux essieux, ou sur les moyeux des roues ou après les roues elle-même, une poulie folle (fig. A B), ou bien sur l'un des essieux ou moyeux etc, une poulie folle (fig. A) et sur l'autre, une poulie fixe (fig. B); une courroie croisée (fig. C), passe sur chacune des deux poulies (fig. A B); lorsque je veux arrêter ces locomotives ou wagons, ou toute autre voiture, auxquels j'ai appliqué mon appareil ci-dessus désigné (dessin No 1) la poulie ou les poulies (A ), de folles quelles sont, je les rends fixes au moyen d'un engrenage ou embrayage quelconque, alors la courroie (fig. C) entraînée par le roulement d'une des poulies (fig. A ou B) cherche à faire tourner l'autre en sens inverse, ce qui fait que le roulement devient impossible à moins qu'elles ne tournent l'une à droite, l'autre à gauche.


Description du dessin No 2


(Source: archives de l’Institut national de la propriété industrielle)

Il consiste dans une poulie folle (fig. A) posée soit sur l’essieu, ou sur le moyeu, ou sur les roues, et une autres poulie fixe (fig. B) adaptée à une espèce de cric (fig. C) qui a à son extrémité un morceau de bois ou de fer faisant frein sur la roue E. 

Lorsque je veux serrer le frein, je rends fixe la poulie folle (fig. A) soit par un engrenage ou embrayage, alors la courroie (fig. D) entraînée par la poulie (fig. A) fait tourner la poulie (fig. B) qui fait avancer le frein (C) sur la roue, et l'empêche de tourner.


Description du dessin No 3

(Source: archives de l’Institut national de la propriété industrielle)


Il consiste dans une poulie folle (fig. A) posée soit sur l’essieu, le moyeu, ou la roue, une courroie (fig. B) passant sur la poulie (fig. A) et coupée (fig. C C) et à un levier (fig. D) après lequel est adapté un morceau de bois ou de métal (fig. E) qui fait frein

pour serrer le frein je fais en engrener ou embrayer la poulie (fig. A)qui fait tourner la courroie (fig. B) et basculer le levier (fig. D) qui sert le frein.


Description du dessin No 4

(Source: archives de l’Institut national de la propriété industrielle)


Il se compose d'un excentrique mobile (fig. A) posé sur l’essieu, ou le moyeu, ou la roue, cet excentrique (fig. A) a à son extrémité une chaîne qui correspond à une plaque (fig. C) qui a aussi à son extrémité un morceau de bois ou de métal qui fait frein.

Lorsque je veux serrer ce frein, je rends immobile, sur l’essieu ou moyeu, l'excentrique et il serre immédiatement le frein.


First addition

Grant date:   5 January 1856


Je demande un brevet d'addition pour l'emploi de l’essieu pour faire mouvoir une vis cylindrique ou conique servant à serrer le frein, ainsi que l'emploi d'un électroaimant, comme intelligence, pour mettre en mouvement de levier qui s'engage dans cette vis, et qui fait serrer le frein …

‍ 

(Source: archives de l’Institut national de la propriété industrielle)

_______________________________________

[1] FamilySearch database (KC86-FJP)

[2] Wikipedia

(13/11/2021)