57 - Jean Joseph Étienne LENOIR (45) (1822 - 1900) [1][2]


Perfectionnements aux appareils photographiques


Basic patent

French patent           272393

Application date:      20 November 1897

Grant date:               5 March 1898


Mon perfectionnement aux appareils photographiques consiste dans une lentille placée entre l'objectif et le châssis de la glace sensible de la chambre noire. Elle est plus ou moins rapprochée de l'objectif, et elle peut être plus ou moins convexe, ou plane, ou même concave, suivant les effets qu'elle doit produire. 

Cette lentille offre trois avantages:

1° Elle a pour effet de raccourcir le foyer de l'objectif

Elle donne plus d'éclat aux rayons lumineux de l'objectif. 

3° Elle ramène la perspective à son état normal. 

Cette disposition est représentée à titre d'exemple, sur le dessin ci annexé dans lequel l'objectif A est vu en coupe longitudinale, ainsi que la lentille B. Lorsque les rayons lumineux de l'objectif sont envoyés sur la glace sensible du châssis de la chambre noire, ils sont obligés de passer par la lentille B où ils subissent une transformation suivant la courbure de cette lentille, et ce n'est qu'après avoir subi cette transformation qu'ils sont reçus sur la glace sensible. Il s'ensuit que l'image est plus vraie que celle qui était formée par l'objectif, et que, suivant la courbure de la dite lentille, la longueur du foyer est diminuée plus ou moins.

Je puis aussi employer plusieurs lentilles combinées.

(Source: archives de l’Institut national de la propriété industrielle)


Addition 1

Application date:      24 November 1897

Grant date:               11 March 1898


Lorsqu'on emploie une lentille un peu convexe on n’obtient pas de grossissement; avec une lentille plane on obtient un peu d'agrandissement du dessin; mais si l'on se sert d'une lentille concave, le dessin grandit d'autant plus que la concavité de la lentille est plus grande, et l'on peut, avec un objectif de 9 - 12 et une lentille très concave, couvrir une glace de 13 - 18 et même de 18 - 24, suivant la concavité de la lentille, et l'on a un grossissement en rapport. 

Tels sont les effets produits par cette lentille qui peut être de formes diverses et même plane sur une face, et concave sur l'autre et dont l'application entre l'objectif et la glace sensible forme le caractère essentiel de mon invention.


Addition 2

Application date:      7 February 1898

Grant date:               25 March 1898


La présente addition à mon brevet du 20 novembre 1897 consiste à expliquer les effets principaux que l'on obtient par l'application de mon système. C'est-à-dire une dizaine de clichés différents, du plus petit au plus grand, tout en conservant la grosseur normale et la perspective sans déformation. 

Ainsi, prenons un petit objectif à court foyer, un 13 - 18 par exemple, et servons-nous d’une lentille convexe, nous obtiendrons un un cliché 9 - 12, même plus petit. Si nous nous servons d'une lentille plane qui n'a pas de foyer, nous obtiendrons une 13 - 18 comme si nous n'avions pas de lentille, si nous nous servons d'une lentille concave, nous aurons un 18 - 24, et avec une lentille plus concave nous aurons un 24 - 30. Une lentille encore plus concave donnera un 13 - 40, et ainsi de suite. 

Pour un portrait, nous obtiendrons sans être trop près du sujet, avec une lentille concave, un cliché demi-nature, même la grosseur nature si la lentille est plus concave. 

En résumé, par l'application de ces lentilles, on possède, avec un seul objectif, tous les objectifs sans limite et sans déformations, et surtout la perspective normale.


_______________________________________

[1] FamilySearch database (KC86-FJP)

[2] Wikipedia

(22/12/2021)

Previous